Chaque clan souffre de faiblesses qui lui sont propres. Quelle est l’origine de ces impuretés du sang ?

en général
la folie des Malkavien
la laideur des Nosferatu
sources/références

Origine des faiblesses claniques


Selon le Livre de Nod, tout les Antédiluviens auraient été maudit par Caïn. Il aurait ainsi voulut les punir d’avoir traqué puis détruit les secondes génération.

En général


Selon le livre de Nod, Caïn aurait lui même maudit Malkav car ce dernier aurait diffamé sa propre image. Pour cela, il le condamna a la folie pour l’éternité.

Pour maudire Malkav, Caïn aurait été voir Lilith. Cette dernière lui aurait révéler un secret pour détruire l’esprit et corrompre le sang.

Voici les paroles que prononça Caïn : 

« Maudit soit mon plus fol infant,
Qui se prétend fou pour le plaisir.
Faisons le devenir vraiment fou
Pour que tous craigne sa compagnie… »

Le texte explique ensuite l’origine des visions des Malkaviens comme suit :

« …Puis Malkav but avidement du sang rassemblé des trois. Mais c’était trop pour ses veines. La vérité entraient en lui… »

Le sang de Malkav était désormais infecté par la folie.

La folie des Malkavien


Nosferatu et Arikel (Toréador) vécurent à l’époque d’Enoch une histoire d’amour. Ils étaient attirés par leur beauté mutuelle. Mais l’obsession de Nosferatu d’être la plus belle créature sur Terre gâcha cet amour. Son visage avait été atteint par le plus petit des défaut : une égratignure a peine visible. Pour lui cette marque lui interdisait la perfection qu’il recherchait. Son père l’a lui avait faite en l’étreignant.

Son amante le trouvait enivrant malgré ce défaut, mais il n’en dormait plus. Il promis de se venger de son père. Il parvint a convaincre Caïn de quitter Enoch et une fois ce dernier partit, il convainquit ses frères et sa bien aimée de tuer leur père. Ainsi, il prit sa revanche.

Mais lorsque Caïn revint il constata la mort de son infant. Il convoqua Nosferatu, le maudit et remodela son visage en une horreur indicible. Le plus beau devint le plus laid. Son cœur ne contenait que vanité et haine et sa forme extérieure refléterait désormais ses sentiments.

La laideur des Nosferatu


  • The Book of Nod (Réf : WW2251)
    Par Sam Chupp et Andrew Greenberg

  • Chronica Transylvania IV : L’ascendant du dragon (Réf : 01713)
    Par Brian Campbell et Nicky Rea

Sources/Références

Rédacteur : Sebastien / Conception et design du site : IVN