Plusieurs ordres furent crées sur le modèle des Templiers, c’est le cas des hospitaliers.

histoire de l'ordre
particularités
André de Normandie

Les Hospitaliers


Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem sont installés en Palestine avant la croisade, puisque leur origine semble être l’hôpital accordé aux marchands amalfitains par le calife d’Egypte trente ans environ avant la première croisade, dans la partie chrétienne de Jérusalem, avec une église, un monastère et une auberge, dirigée par Gérard de Martigues.

En 1113, il devient l’ordre religieux des Hospitaliers directement placé sous la protection pontificale par la bulle de Pascal II, et doté d’un certain nombre de privilèges. On parle en 1150 de " 2000 malades soignés et guéris à grand frais ".

Cependant le successeur de Gérard de Martigues, Raymond du Puy (1120-50/60) considère qu’il est nécessaire d’ajouter aux devoirs de l’hospitalité de l’ordre, la défense militaire. Comme les Templiers, l’ordre des Hospitaliers prend alors une part active aux opérations militaires. Sa puissance est à tel point reconnue, que le comte Raymond II de Tripoli fait appel aux Hospitaliers et leur cède en 1142 ou 1144 les places qu’il vient de perdre en 1137 contre l’atabeg Zanki : Montferrand, Raphanée, Mardabech. Il faut donc les reconquérir ainsi qu’un certain nombre de châteaux, dont le célèbre Crac ou Krak, du nom de hisn-al-Akrad ou " châteaux des Kurdes ", point de départ de leur plus importante seigneurie.

Histoire de l'ordre


L’hôpital est l’objet de donations importantes de Baudouin en particulier, de hauts personnages et de chrétiens d’Occident.

Ils purent se créer une structure internationale et ainsi survivre à l’expulsion des Francs hors de la Palestine.

Il y eut d’importantes rivalités avec les Templiers.

Particularités


Ce toréador opère sous couvert des Hospitaliers, qu’il manipule dans sa lutte contre les sarrasins.

André de Normandie